La partie septentrionale du Vietnam se démarque sans conteste comme la région la plus spectaculaire parmi les trois composantes du pays. Le territoire ancestral du Tonkin couvre une étendue considérable de montagnes de moyenne et haute altitude, ainsi que de reliefs karstiques accidentés. Cette contrée majestueuse offre une beauté à couper le souffle, étant le berceau de nombreuses communautés ethniques arborant des costumes flamboyants et renommées pour leur hospitalité légendaire. Explorez ces cultures en suivant les multiples sentiers de randonnée qui serpentent à travers les montagnes, les petits villages isolés et les extraordinaires rizières, créant ainsi certains des paysages les plus magnifiques d’Asie du Sud-Est. Joignez-vous à nous alors que nous vous conduisons à travers les sentiers de trekking des cinq randonnées les plus exceptionnelles du nord du Vietnam !

Sapa, l’élégance des montagnes du Tonkin.

Au tournant du XXe siècle, la région de Sapa a connu un développement notable lorsque le régime colonial français y a établi une garnison militaire et une mission catholique. Sapa est rapidement devenue une destination prisée en raison de son climat frais, attirant les résidents français de Hanoï qui y cherchaient refuge en empruntant le train reliant Hanoï à Lao Cai. Bien que l’influence française se soit largement estompée au fil du temps en raison des événements historiques, les paysages sont demeurés intacts, conservant leur caractère extraordinaire. Imaginez des montagnes majestueuses, parmi lesquelles le mont Fansipan, le plus haut sommet d’Indochine culminant à 3143 mètres, dominées par la présence humaine qui a créé de magnifiques rizières en terrasses s’étendant le long des pentes.

Partir en randonnée à Sapa offre une opportunité unique d’admirer de près ces réalisations spectaculaires et de rencontrer les ethnies minoritaires qui habitent la région, notamment les Hmong noirs et les Dao rouges. Pour une expérience authentique, envisagez les services d’une agence de voyage sur mesure au Vietnam, qui vous permettra d’explorer pleinement la richesse culturelle et l’hospitalité des montagnards de ces communautés uniques. Passez au moins une nuit chez eux, et vous serez fascinés par la complexité de leurs cultures.

Hoang Su Phi, avec ses remarquables rizières en terrasses

Hoang Su Phi, avec ses remarquables rizières en terrasses, est un autre trésor qui rivalise avec Sapa dans le nord du Vietnam. Cette région abrite certaines des rizières en terrasses les plus magnifiques du pays. Les randonneurs qui ont eu la chance de parcourir le district de Hoang Su Phi sont unanimes : les paysages sont à couper le souffle. Ces panoramas grandioses sont habités par plusieurs groupes ethniques, principalement les Dao et les Tay. Opter pour une randonnée avec nuitées chez l’habitant permet une immersion totale dans la culture locale. Malgré un confort rudimentaire, l’accueil est chaleureux et sincère. De plus, la province abrite certains des marchés ethniques les plus animés et colorés du nord du Vietnam, offrant un spectacle visuel vibrant chaque dimanche. Moins touristique que Sapa, Hoang Su Phi attire les voyageurs en quête d’expériences authentiques.

Les Formations calcaires de Cao Bang

Située dans le nord-est du Vietnam, le long de la frontière chinoise, la région de Cao Bang présente des massifs calcaires accidentés d’une beauté à couper le souffle. Difficile d’imaginer que ces paysages pittoresques ont été le théâtre de terribles batailles pendant la guerre d’Indochine, opposant le corps expéditionnaire français au Vietminh. La province était traversée par la RC4, anciennement connue sous le nom de « route sanglante » en raison des nombreuses attaques de convois par les troupes de Giap.

C’est dans cette région que l’armée française a subi l’une de ses défaites les plus cuisantes en Indochine lors de l’évacuation de Cao Bang, où les colonnes Charton et Lepage ont été anéanties dans les reliefs calcaires inextricables. Randonner dans cette région d’une beauté brute vous emmènera sur les traces des soldats français, notamment dans la cuvette de Coc Xa, où 5000 Français ont péri en une seule nuit. Après plusieurs jours de trekking dans le deuxième géoparc mondial du Vietnam, se baigner dans les somptueuses chutes de Ban Gioc apaisera votre corps.

La réserve naturelle de Pu Luong

Située au sud-ouest de Hanoi, représente un joyau naturel à découvrir, particulièrement pour les amateurs de randonnée. Vous serez captivé par la diversité des paysages qu’elle offre : des montagnes karstiques, des rizières en terrasses, des forêts denses, des jungles épaisses, des cascades et des vallées encaissées.

Les villages pittoresques, habités par l’ethnie Muong et Thaï, caractérisés par leurs maisons en bois sur pilotis, vous accueilleront avec simplicité et chaleur lors de vos séjours. Une gamme de sentiers s’adapte à tous les niveaux, proposant des balades simples de quelques jours à des randonnées de plusieurs jours pour explorer en profondeur cette réserve regorgeant de trésors naturels à découvrir.